Comprendre la révolution numérique

Accueil > ... > Forum 1521

E-sarkozy

31 mai 2011, 07:54, par patricedusud

Je suis absolument d’accord avec vous sauf qu’Il n’y a pas vraiment d’ambigüité dans le nous utilisé par Nicolas Sarkozy.
Il l’emploie pour la première fois pour dire « Notre responsabilité, à nous chefs d’États et de gouvernement, n’est pas moindre. » après sa longue série de vous où il se veut flatteur pour un auditoire dans lequel, comme vous le dites, on souligne l’étrange absence des utilisateurs.
Que dire de celle de Tim Berners-Lee dont on connaît les réticences envers les silos applicatifs (google,facebook,itunes…) qui enferment les utilisateurs dans des univers propriétaires et dont on connaît également le combat pour les Electronic Human Rigths. ?
Viennent ensuite, sous le masque de l’appel à la responsabilité (des entrepreneurs bien sûr puisque les utilisateurs sont incontrôlables) , une conception répressive masquée sous le prétexte du respect de la vie privée (surtout des gens célèbres), du droit d’auteur (il appelle même Beaumarchais à son secours…) et de la lutte contre la cybercriminalité et la pédophilie.
Rien sur le droit de l’utilisateur à s’exprimer librement, rien sur la régulation mise en place par certains sur la base du volume transmis ou sur l’appareil utilisé (portable, tablette, télévision ou ordinateur), rien sur l’urgence du droit à l’internet des populations défavorisés alors qu’il s’agit d’un moyen fantastique d’éducation de d’information pour eux, un droit universel comme celui de l’accès à la nourriture et à l’eau.
Un festival de poudre aux yeux pour une conception en parfaite continuité avec las stupide et désastreuse loi Hadopi…