Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Rencontres De l’open source à l’oeuvre numérique le 1er mars à (...)

Rencontres De l’open source à l’oeuvre numérique le 1er mars à Poitiers

mercredi 23 février 2005

Un partenariat entre l’Espace culture multimédia de l’Espace Mendès
France (centre de culture scientifique, technique et industrielle en
Poitou-Charentes) et l’Ecole supérieure de l’image de Poitiers
le mardi 1er mars 2005

Journée de réflexion et d’échanges sur la création numérique dans ses
relations avec les pratiques du logiciel libre et du développement en
open source. Cette journée s’intègre dans le programme de l’Atelier de
Recherche et Création Art en ligne, animé par Emmanuelle Baud,
Jean-Jacques Gay, Aurélien Bambagioni et Jean-François Joyeux.

PROGRAMME

Entrée libre.

Matin (10h à 12h30) : Conférences modérées par Emmanuelle Baud (ESI
Poitiers)

Samuel Bianchini : Open source : mise en oeuvre collective, publique et
permanente.
Considérant internet comme une nouvelle forme d’espace public,
comment oeuvrer dans cet espace et pour cet espace ? Défini par
les activités - et même les interactivités - qui s’y produisent,
cet espace n’est jamais acquis ou stabilisé, mais le reflet
d’une mise en oeuvre permanente. Comment envisager la création
collective dans un tel contexte qui confond de plus en plus
oeuvre et mise en oeuvre ? Au-delà de ses aspects juridiques
fondamentaux, l’open source nous donne des référents aussi bien
méthodologiques qu’organisationnels pour envisager des modes de
création appropriés à ce nouveau contexte.

Isabelle Vodjani : Le rôle du copyleft dans l’économie de la création et
le marché de la culture
Ma présentation s’appuie sur l’émergence massive de nouvelles
formes d’activités qui sont à mi chemin entre amateurisme et
professionnalisme. Elle s’attache à montrer que si ce phénomène
accompagne la précarisation des activités créatrices (dont
profite le marché de la culture), le copyleft apparaît comme la
meilleure issue pour affirmer la primauté d’une économie de la
création dans une culture dominée par l’économie de marché.

Antoine Moreau : Du logiciel libre à l’art libre
Comment le copyleft issu des logiciels libres en autorisant la
copie, la diffusion et la transformation des oeuvres redéfini
pour la création contemporaine la fonction de l’auteur et le
statut de l’oeuvre.

Peter Hanappe : Construire des écosystèmes pour la création
collaborative
La création partagée et ouverte sur internet a un profond impact
sur l’industrie des contenus culturels : un nouvel écosystème
peut apparaître. Pour en favoriser le développement, il faut
toutefois mieux comprendre ce qui motive les participants à un
tel système et les outils techniques qui le fondent et le
dynamisent. Le développement d’une création collaborative
pourrait être une réponse aux thèses alarmistes sur la
marchandisation de la culture.

Nathalie Magnan : Quel accès à la mémoire collective constituée par les
médias ?
De « illegal art » aux licences de contenus libres ("creative
commons", « copyleft »), les artistes ont adopté différentes
approches : des tactiques à saisir.

Après midi de 14h30 à 18h : Table ronde modérée par Samuel Bianchini

Aspects historique, technique et juridique
comment le principe d’un développement informatique public et de
licences publiques a été rendu possible ?

Aspects artistiques
comment les artistes investissent de tels modes de développement
et dans quelles dynamiques de création ?


Voir en ligne : CCSTI Poitou-Charente