Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Le piratage a de l’avenir

Le piratage a de l’avenir

samedi 22 mai 2004

On a failli y croire. On en rêvait presque, d’un web universel, libre et où la communication serait facilitée entre tous. Mais il faut se résigner au retour de la Tour de Babel. Alors que des centaines de milliers de professionnells d’Internet redoublent d’efforts pour développer les standards sur le web et oublier les incompatibilités introduites entre les navigateurs au cours des dernières années, de nouvelles offensives ont lieu pour contraindre l’internaute à choisir son camp et à adopter des solutions propriétaires qui réduiront radicalement toute marge de manoeuvre par la suite. Cette tendance, totalement à contre-courant de ce que proposent, par exemple Openweb et Mozilla, est illustrée par l’événement commercial que constitue l’inauguration de la plateforme de vente en ligne "VirginMega". Ceux qui souhaitent acheter de la musique en ligne afin de contenter les pourfendeurs des échanges Peer to peer auront la surprise de découvrir que le site est totalement inaccessible aux utilisateurs de navigateurs alternatifs à Internet explorer de Microsoft. Voici le message affiché lorsqu’on y accède avec Mozilla :
« Bienvenue sur VirginMega.fr !
Le navigateur que vous utlisez (sic) ne vous permet de surfer sur ce site.
Pour surfer sur ce site nous vous recommandons d’utiliser Internet Explorer comme navigateur.
 »
Cela signifie-t-il qu’il est interdit d’utiliser Linux ou Unix pour acheter de la musique en ligne ? Qu’il est interdit d’utiliser Mozilla ou Camino sur Windows ou Mac OS X pour enrichir Richard Branson, patron emblématique de Virgin ?
Deuxième mauvaise surprise : si vous avez eu l’idée saugrenue d’acheter un Ipod pour écouter vos musiques préférées dans le métro, n’achetez pas chez Branson mais chez Steve Jobs, car les plateformes Virgin et Apple sont incompatibles entre elles (guerre commerciale oblige) et proposent chacune des solutions propriétaires différentes. Le piratage a de l’avenir.

[EDIT]

Voici la réponse de Virginmega à une demande d’information.

Bonjour,

Nous tenons tout d’abord à vous remercier de l’intérêt que vous portez à
VirginMega.fr.

Le site Internet www.virginmega.fr est accessible à ce jour avec Internet
Explorer (version 5.0 au minimum) sous OS/Windows.
Dès le début du mois de Juin, les utilisateurs des navigateurs Netscape,
Mozilla... , et du système d’exploitation Mac pourront découvrir la nouvelle
offre VirginMega.fr (300 000 titres à télécharger).

Nous restons à votre écoute pour tous problèmes de compatibilité.

Merci pour votre compréhension.

Bien à vous.

Cordialement,
L’équipe VirginMega
http://www.virginmega.fr

[/EDIT]

Sj.


Voir en ligne : VirginMega lance la nouvelle génération de plates-formes de vente en ligne

Messages