Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Avec Adobe, l’auteur fait ce qu’il lui plaît

Avec Adobe, l’auteur fait ce qu’il lui plaît

mardi 17 février 2004

Depuis plusieurs années, Adobe s’est fait une spécialité d’offrir des services de contrôle d’accès aux auteurs de documents numériques, spécialement par l’intermédiaire de son format PDF. On sait en effet qu’il est déjà possible de concevoir un document PDF dont l’accès à certaines fonctionnalités (impression, copier-coller) peut être désactivé.

Adobe va aujourd’hui plus loin en se proposant d’offrir à ses clients dès l’été 2004 des fonctionnalités de contrôle encore plus poussées, car gérées au niveau du serveur de diffusion des documents : permettre à un utilisateur authentifié d’ouvrir un document, mais l’interdire à un de ses collègues à qui il l’aurait transmis, révoquer à distance la validité d’un document en le désactivant, même après qu’il a été transmis, déterminer la fréquence avec laquelle le lecteur doit s’identifier sur le serveur pour pouvoir continuer à ouvrir son document, ce sont quelques un des plaisirs futurs que nous réserverait Adobe, par le moyen de son nouveau service intitulé « Adobe Policy Server », selon Cnet.com.

Cnet souligne d’ailleurs à juste titre que ce type d’initiative s’inscrit dans un contexte de concurrence globale avec Microsoft qui développe des services semblables avec sa suite bureautique Office 2003 couplée à Windows server 2003


Voir en ligne : Adobe server software puts a lock on docs